Comment faire une bonne fellation

Image comment faire une bonne fellation

Introduction

Cet article vous expliquera comment faire une bonne fellation.

C’est la deuxième partie d’une série d’articles sur la fellation :

La première partie vous dévoilera les techniques de bases pour savoir comment sucer et comment une attitude sexy et complice peut avoir un effet puissant sur l’excitation de votre homme.

Créer du désir

Pour qu’il ressente un maximum de plaisir pendant la fellation, le secret c’est d’abord de l’exciter le plus possible ! Pour cela faites le désirer votre bouche jusqu’à qu’il en devienne fou !
Caressez son ventre, ses jambes et ses fesses en passant près de son pénis, en le frôlant tout juste. Jouez avec lui, rendez le fou jusqu’à qu’il n’en puisse plus ! A chaque fois que vous le frôlerez il ressentira un frisson de plaisir, et il priera pour que vous le preniez à pleine main.

Continuez de le torturer de plaisir encore quelques minutes, puis enlevez son caleçon et donnez y un coup de langue en partant de la base et en remontant vers le gland. Après 5 minutes d’attente insoutenable, ce sera probablement une des sensations les plus agréables de sa vie ;)
Ensuite gobez son sexe à pleine bouche et faites des va-et-vient – lentement pour commencer – puis de plus en plus rapidement – son expression faciale devrait traduire un plaisir certain !

Utiliser tous vos atouts

Une erreur souvent commise est de croire que la fellation se limite à l’usage de la bouche.
En réalité, vous disposez de 4 outils pour faire jouir un homme : vos lèvres, votre langue et vos deux mains !

Commencer par la langue et les lèvres est une très bonne entrée en matière, mais il va rapidement s’habituer à la sensation et aura besoin de plus d’intensité !

C’est là que vos mains entrent en jeu : les hommes adorent qu’on les branlent pendant qu’ils se font sucer.
Faites les deux en même temps – à certains moments n’utilisez que votre bouche, puis à d’autres moments que vos mains. Ce changement de stimulation et de rythme est très excitant et évite qu’il s’ennuie ! (et ça vous évitera d’avoir une crampe à la mâchoire ou aux poignets ;) )

Cumulation du plaisir masculin

Chez un homme, toutes les sensations de plaisirs se cumulent – c’est à dire que plus vous le stimulerez plus il aura de plaisir. Chez certaines filles c’est un peu différent, trop de stimulations différentes font qu’elles ont du mal à se concentrer sur une en particulier.
Vous appliquez déjà ce principe en le branlant pendant que vous le sucer. Il vous reste une main de libre pour ajouter une source de stimulation supplémentaire : vous pouvez par exemple caressez ses testicules (90% des hommes aiment ça, ils ressentent un petit frisson au début et un plaisir supplémentaire), caressez ses fesses, lui griffez le dos… utilisez votre imagination !

Trouver le rythme idéal

Pour trouver le rythme qui lui provoque le plus de plaisir : commencer doucement, puis accélérer progressivement en ajustant votre vitesse selon ses réactions. Si vous voyez le moindre signe de déplaisir, ralentissez un peu – car le gland est une zone sensible et une vitesse trop rapide peut être légèrement douloureuse.

Difficulté à le faire jouir ?

Si vous avez du mal à faire jouir votre homme avec une fellation, voici l’astuce à connaître.
Un homme aura beaucoup de mal à éjaculer simplement avec une stimulation buccale; pour y arriver il faut utiliser ses mains le plus souvent et avoir une vitesse rapide.
Des signes permettent de savoir quand il va éjaculer : son corps se tend, il peut pousser des gémissements de plaisirs plus intenses, et il peut aussi faire une grimace :D (causée par la contraction des muscles du visage)
Une fois qu’il est venu, continuez de le branler mais de plus en plus doucement pendant une vingtaine de secondes – car ça devient très sensible.

Les 3 choses à éviter

  1. Le branler trop rapidement
  2. Ca peut être désagréable en raison de la forte sensibilité du gland.

  3. Faire des mouvements trop brusques
  4. Ca va souvent de pair avec une vitesse excessive.
    C’est désagréable car le bas de votre main peut taper contre ses testicules, ou car le frein au niveau du gland est trop tendu (zone sensible).

  5. Le sucer avec ses dents
  6. Faites attention à ce que vos dents ne frottent pas contre son gland.
    Pour cela ouvrez bien la bouche, et repliez éventuellement vos lèvres par-dessus vos dents.

Maintenant que vous êtes au point sur la partie pratique, apprenez à mieux connaître votre partenaire en sachant décoder ses signes avec l’article suivant :
Comment faire une pipe inoubliable